LA 11e EDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ DE PORT-AU-PRINCE EST LANCÉE


  

Port-au-Prince, le 23 février 2017 – C’est à l’hôtel Karibe que les organisateurs du festival et leurs partenaires ont lancé la 11e édition du Festival International de Jazz de Port-au-Prince devant de nombreux médias. Cette année des artistes d’Allemagne, Belgique, Canada, Chili, Cuba, Espagne, Etats- Unis, France, Martinique, Mexique, Panama, Pays-Bas, Suisse et bien sûr Haïti seront sur les scènes du PAPJAZZ, pour au moins 14 interprétations différentes du Jazz...
Le PAPJAZZ 2017, c’est 10 mois de préparation, un budget de 211,000 dollars, sans compter l’apport des 10 ambassades partenaires dont la contribution –qui n’est pas gérée par la Fondation Haïti Jazz– s’élève à +/- 100,000 dollars, une équipe de 3 permanents –1 salarié et 2 bénévoles–, une vingtaine de prestataires de services, 300 nuitées, plus de 600 repas, 7 médias étrangers invités à couvrir le festival mais aussi à visiter les lieux patrimoniaux et culturels de la zone métropolitaine. Les organisateurs ont, à ce propos, remercié chaudement leurs partenaires locaux, le ministère de la Culture et de la Communication, la Banque de la République d’Haïti, Fokal, la Francophonie, Green Family Foundation, et la Fondation Canez Auguste, ainsi que les sponsors fidèles : Air France et Delta, Rhum Barbancourt et Prestige rejoints cette année par Sogebank, Mercedes-Benz, Copa Airline et CAH. Ils ont aussi tenu à valoriser le role des médias, et particulièrement celui de leurs partenaires, Radio Métropole, Canal + et Chokarella.
Le PAPJAZZ c’est aussi 10 sites de concert à travers la capitale, 14 artistes étrangers et 16 artistes haïtiens, 6 restaurants accueillants les after-hours, 10 ateliers donnés à Fokal chaque matin et l’introduction d’une scène « Découvertes » dédiées aux jeunes talents, pour un public de 15,000 à 20,000 festivaliers. «Nous avons mis un point d’honneur cette année à offrir au public une programmation des plus prestigieuse, avec de grands noms du jazz, tout en faisant une belle place à nos artistes haïtiens qu’ils soient jazzmen ou d’autres tendances musicales » souligne Joël Widmaier, président de la Fondation Haïti Jazz et directeur artistique du festival. qui a rappelé durant la conférence que 10 ans après le 1er Festival, la ville compte plusieurs lieux présentant des groupes de Jazz. « Le jazz a fait son petit bonhomme de chemin, grâce au festival à ses ateliers et au travail des musiciens. »« Les femmes sont particulièrement à l’honneur lors de cette édition, car le festival est programmé autour du 8 mars et plus de la moitié de la programmation leur est consacrée, grâce à la participation de plusieurs ambassades, dont la Suisse, qui est cette année le pays à l’honneur du festival » poursuit Milena Sandler, directrice générale de la Fondation.
A noter, pour cette 11e édition, 3 nouveaux restaurants accueilleront les after-hours. L’Hôtel Montana, l’hôtel Marriott, et le restaurant Les Jardins du Mupanah viennent s’ajouter à Asu Lounge, Presse Café et Quartier latin. C’est l’occasion pour les organisateurs de proposer un concours de PAPJAZZ Cocktails entre les 6 lieux d’after-hours : chacun créera un cocktail à base de Rhum Barbancourt. Le cocktail gagnant sera celui qui aura reçu le plus de «like» de la part du public sur le facebook PAPJAZZ.
Parmi la quantité limitée de billets mis en prévente, certains sont associés à une prime. Ainsi, les lève- tôt pourront gagner un week-end pour deux à Royal Decameron, 1 diner pour deux au Quartier Latin ou à Papaye restaurant, une nuit pour deux au Marriott, un abonnement d’un mois à CANAL+ incluant le décodeur, ou encore 2 tablettes numériques et des livres «Grandes dames de la musique haïtienne ». Deux tirages annonceront sur facebook le nom des gagnants.
Comme chaque année, trois scènes sont payantes : les deux Scènes Prestige du Parc historique de la canne à sucre, et la scène Air France Mercedes-Benz du Karibe. Le prix d’entrée de chacune est de 30$ USD, le PAPJAZZPASS, qui donne accès aux 3 scènes payantes est à 70$ au lieu de 90$.
Le festival étant un événement à fort potentiel touristique, les organisateurs ont misé pour cette édition sur la promotion touristique à l’étranger en produisant une vidéo en anglais et en français pour vendre le festival au public de la diaspora. Ils ont également engagé les services d’une firme de gestion des réseaux sociaux de Miami, spécialisée en communication vers le public de la diaspora, et créé des partenariats avec des agences touristiques comme Explore Haïti, Voyages lumières ou encore Zoom sur Haïti, de Montréal. Un effort qui devrait porter ses fruits sur le long terme, aussi bien pour le jazz que pour la destination en général. « Ce festival est un formidable instrument de promotion pour Haïti, auprès de la diaspora et des amateurs de jazz mais aussi largement vers les touristes potentiels » concluait la présidente de la Fondation.
Pour obtenir toutes les informations et la programmation en temps réel, téléchargez l’App gratuite pour smartphones PapJazzHaiti sur APPLE STORE or GOOGLE PLAY.

 

Envoyer cette page

 

REGARDEZ LES NOUVELLES D´HAITI
SUR TELE SUPERSTAR

Click here

1 | 2 | 3 | ...>