LES NOUVELLES

 10 Décembre 2021

Ambassade Argentine: Diffusion de la ceremonie de remise de prix Emilio Mignone 2020

argentine.jpg

PORT-AU-PRINCE, 10 Décembre 2021 

LE CHANCELIER CAFIERO : "NOUS DISONS AUX ORGANISATIONS DE DÉFENSE DES DROITS DE L'HOMME QU'ELLES NE SONT PAS SEULES ET QU'ELLES PEUVENT COMPTER SUR NOUS". Le ministre des Affaires étrangères, Santiago Cafiero, a dirigé la cérémonie de remise du Prix international des droits de l'homme Emilio F. Mignone 2021, décerné par le ministère des Affaires étrangères, du Commerce international et du Culte, au cours de laquelle il a distingué l'organisation Grupo de Apoyo Mutuo (GAM) du Guatemala et remis le prix pour 2020 à la Fondation Devoir de Mémoire d'Haïti. À cet égard, le chef de la diplomatie argentine a assuré : "Ce que nous avons voulu et recherché depuis de nombreuses années avec le prix Emilio Mignone, c'est de travailler avec des organisations d'autres parties du monde qui brandissent les drapeaux des droits de l'homme, qui affrontent l'adversité avec courage et qui ont pour bannière la recherche de la justice, et non la vengeance". "Ici, nous récompensons une organisation, mais en même temps, ce que nous récompensons, c'est la lutte. Aux organisations qui suivent cette voie, nous disons qu'elles ne sont pas seules et qu'elles peuvent compter sur nous", a déclaré M. Cafiero en présence du secrétaire aux droits de l'homme, Horacio Pietragalla Corti ; de la présidente des Grands-mères de la ( Plaza de Mayo), Place de Mai, Estela de Carlotto ; de la présidente des parents des disparus et détenus pour des raisons politiques, Lita Boitano ; de la directrice exécutive du Centre d'études juridiques et sociales (CELS), Paula Litvachky ; la fille des grands-mères des disparus et détenus pour des raisons politiques, Paula Litvachky ; de la fille des disparus et détenus pour des raisons politiques, Lita Boitano ; la directrice exécutive du Centre d'études juridiques et sociales (CELS), Paula Litvachky ; la fille d'Emilio Mignone, Isabel ; le représentant spécial pour les droits de l'homme dans la sphère internationale, Remo Carlotto ; le secrétaire exécutif de CoNaDI, Manuel Gonçalves Granada et la directrice du musée du site de mémoire de l'ESMA, Alejandra Naftal. Pour sa part, la Fondation Devoir de Mémoire en Haïti est pionnière dans la valorisation des droits de l'homme et la célébration de la mémoire comme facteur fondamental de l'apprentissage de la vérité dans le pays. Sa représentante, Marie-Marguerite Clérié, a déclaré : "Je vous remercie chaleureusement d'avoir rapproché nos deux pays et organisations et je m'engage, dans le cadre de ma reconnaissance, à poursuivre le combat pour qu'Haïti, comme les gouvernements du monde entier, assure la dignité et le strict respect des droits de l'homme, à l'instar d'Emilio Mignone". Enfin, la directrice exécutive du Centre d'études juridiques et sociales (CELS), Paula Litvachky, a exprimé le souhait que "cette reconnaissance serve à les faire se sentir un peu plus soutenus et à les encourager". Elle a ajouté : "Que les échanges que nous commençons à avoir les inspirent et qu'ils puissent ramener de nouvelles idées dans leurs pays, afin que de plus en plus de personnes les soutiennent et les aident à maintenir leurs revendications, afin qu'ils obtiennent la réponse sociale et étatique qu'ils recherchent depuis trop longtemps". Les organisations lauréates organisent actuellement des réunions avec des organisations de défense des droits de l'homme, des autorités nationales spécialisées dans ce domaine et d'autres acteurs sociaux, afin de s'informer directement de l'expérience argentine en matière de mémoire, de vérité et de justice et d'établir des liens de coopération. L'événement a été suivi par le secrétaire des relations étrangères, Pablo Tettamanti; la secrétaire aux relations économiques internationales, Cecilia Todesca Bocco, la secrétaire pour les Malvinas, l'Antarctique et l'Atlantique Sud, Guillermo Carmona ; le secrétaire à la coordination et à la planification étrangères, Pablo Delgado et le chef de cabinet, Luciana Tito.

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE ARGENTINE EN HAITI

 

 

 

.

 

L'USAID fait don de 250 bouteilles au Ministère de la Santé d'Haïti