LES NOUVELLES

19 Avril 2021

 6ème édition du Concours de plaidoirie sur les droits humains

CONCOURS_2021_AFFICHE(4).jpg

Port-au-Prince, le 19 Avril 2021

Le Bureau des Droits Humains en Haïti (BDHH) – Biwo dwa moun informe le public en général et les étudiant·e·s en droit en particulier du lancement de la 6ème édition · 2021 du Concours de plaidoirie sur les droits humains.

Depuis 2015, le Concours offre une tribune aux futur·e·s avocat·e·s pour s’exercer à l’art oratoire. Au fondement même de la justice et de la démocratie, le Concours met à l’honneur le principe du contradictoire, et permet ainsi d’aborder dans toute leur complexité les grands enjeux de société. Loin du consensualisme mou, le Concours est ainsi l’occasion de s’engager activement dans les débats pour la défense des droits humains et le renforcement de l’Etat de droit.

Le Concours permet aux jeunes de se connaitre, se reconnaitre et se faire connaitre. Il a concrètement influé sur la trajectoire de candidat·e·s qui ont pu bénéficier de formations en Haïti et à l’étranger et ont eu l’occasion de s’illustrer lors d’événements d’importance, comme le Concours international d’éloquence organisé par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en collaboration avec l’AUF.

Au fil des années, l’équipe juridique du BDHH a accueilli plusieurs dizaines de stagiaires qui ont activement contribué aux services d’assistance légale délivrés aux plus vulnérables. Le Concours fait ainsi partie intégrante du programme d’encadrement de la relève juridique et participe à la formation d’un réseau de professionnel·le·s sensibilisé·e·s aux droits humains.

Le Concours est ouvert aux étudiant·e·s en droit ayant déjà validé au moins trois années d’études ou ayant obtenu leur diplôme depuis moins d’un an. Le Concours est à vocation nationale ; les étudiant·e·s inscrit·e·s dans les Universités de province sont vivement incité·e·s à participer. Le Concours s’inscrit par ailleurs dans une démarche positive pour inciter les femmes à faire entendre leur voix.

Le thème de la présélection écrite porte cette année sur : « La place de la victime dans le procès pénal ». Il fait écho aux préoccupations de l’équipe juridique du BDHH confrontée à des difficultés innombrables dans l’accompagnement légal des victimes, des récents massacres commis dans les quartiers populaires aux trop nombreux dossiers de violences basées sur le genre. Que peut-on ou doit-on rechercher à travers la justice ? Quel rôle pour la « partie civile » ?

Les étudiant-e-s ont jusqu’au mardi 18 mai 2021 pour candidater à partir du formulaire en ligne : https://forms.gle/QM7tzNUXNYzVYEf97

Les joutes oratoires sont programmées pour l’été 2021 à Port-au-Prince. Développé dans le cadre du Programme Assistance Légale et Droits Humains (ALEDH), le Concours bénéficie notamment du support des Ambassades de Suisse, de France et d’Allemagne en Haïti, de la FOKAL et de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF).

Qui cette année pour succéder à Daniel Pierre Philippe, Makenson Alabre, Danovald Charles, Esther Grégoire et Rose-Lumane Saint-Jean ?

… A vous de plaider !

 >>> Retrouvez le règlement de la présélection écrite ici : https://bdhhaiti.org/archives/846

 >>> Et déposez votre candidature sur le formulaire en ligne ici : https://forms.gle/QM7tzNUXNYzVYEf97

Règlement de la présélection écrite de la 6ème édition du Concours de plaidoirie sur les droits humains :

Article 1

Le Concours est ouvert aux étudiant·e·s ayant réalisé au moins trois (3) années dans une Faculté de droit de l’une des Universités de la République d’Haïti, soit :

  • les étudiant·e·s inscrit·e·s en 4ème année ;

  • les étudiant·e·s mémorant·e·s ;

  • les étudiant·e·s licencié·e·s depuis moins d’un an, à l’exclusion de ceux et celles déjà inscrit·e·s à l’école du Barreau et/ou ayant déjà prêté serment à titre d’avocat·e stagiaire.

Article 2

Les étudiant·e·s ayant participé aux précédentes éditions du Concours ont le droit de concourir à  nouveau, à l’exclusion de ceux et celles ayant participé à une phase finale (demi-finalistes, finalistes et lauréat·e·s).

Article 3

Le Concours se déroule en deux étapes : la présélection écrite et les joutes oratoires. Les étudiant·e·s présélectionné·e·s sont invité·e·s à participer au premier tour des joutes oratoires. Programmée pour l’été 2021 à Port-au-Prince, cette phase fera l’objet d’un règlement distinct.

Article 4

Les inscriptions pour la présélection écrite sont ouvertes jusqu’au mardi 18 mai 2021, 9Hpm. Elles doivent impérativement se faire à partir du formulaire en ligne accessible à l’adresse : https://forms.gle/QM7tzNUXNYzVYEf97

Article 5

La présélection écrite porte sur le thème : « La place de la victime dans le procès pénal ». Les dissertations sont sélectionnées par un jury sur la base de la pertinence du texte, la qualité de l’argumentation, la connaissance du droit et l’engagement en faveur des droits humains.

Article 6

La dissertation doit être rédigée en taille 12, police new roman, interligne 1, en 3 pages maximum. Tout dépassement représente un facteur défavorable. Le fichier doit être enregistré en format .word ou .pdf et être nommé « CONCOURS_NOM_PRENOM ».

Article 7

Un document attestant la qualité du/de la candidat·e doit être joint au dossier. Il peut être, suivant le cas :

  • une attestation de réussite ou un relevé de notes de la 3ème année

  • un certificat d’inscription en 4ème année

  • une attestation de réussite ou un relevé de notes de la 4ème année

  • un procès-verbal de soutenance

  • un diplôme de licence en droit

Article 8

Tout dossier incomplet ou envoyé hors délai ne sera pas pris en compte. Pour toutes questions, les candidat·e·s sont invité·e·s à écrire à concours@bdhhaiti.org ou appeler le secrétariat du BDHH au 3606-8645.

Article 9

Les candidat·e·s recevront sur leur adresse email un accusé de réception automatique confirmant leur inscription. Les résultats de la présélection seront communiqués par email et sur le site www.bdhhaiti.org le 7 juin 2021 au plus ta

 

La 6ème édition du Concours de plaidoirie sur les droits humains est officiellement lancée!

La présélection écrite porte cette année sur : "la place de la victime dans le procès pénal". Les étudiant-e-s en droit ont jusqu'au 18 mai 2021 pour soumettre leur candidature sur le formulaire en ligne : https://forms.gle/QM7tzNUXNYzVYEf97

Lauréate de la 5ème édition du Concours, Rose-Lumane Saint-Jean vient de se qualifier pour la finale du Concours international d'éloquence organisé par l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne en partenariat avec l'agence Universitaire de la Francophonie. Qui pour reprendre le flambeau?

Retrouvez toutes les infos sur www.bdhhaiti.org !

BDHH