LES NOUVELLES

27 Septembre 2021

Institut National d'Observation d'Haïti

INOHA.jpeg

Port-au-Prince, Le 27 Septembre 2021

 

Face à l’insécurité galopante dans le pays, le gouvernement haïtien doit se retirer dans son laxisme afin de protéger les vies et les biens de la population.

L’organisme de défense et promotion des droits fondamentaux à l’homme INOHA a appris avec la plus grande véhémence les actes d’assassinats suivis de kidnapping orchestré sur la couple LAFAILLE ce Dimanche matin 26 septembre 2021 pendant qu’ils s’apprêtaient à assister au premier culte d’adoration de la première église baptiste de Port au Prince située a la rue de la réunion. Une institution vieille qui entre dans le patrimoine national, déjà 72 ans d’existence. De manière générale L’Institut constate, depuis plus d’un mois, une recrudescence de l’insécurité dans la capitale haïtienne et dans les autres villes du pays. Ces actes odieux, honteux et crapuleux n’épargnent personne.

Le droit à la vie est constamment menacé. De manière quotidienne des bandits tuent, violent, kidnappent sous l’œil passive des autorités politiques, judiciaire, policières sont révoltants, Ces actes qui ne cessent pas d’appauvrir, attrister, endeuiller la population haïtienne, humilient la
mère patrie et prouve que le laxisme, le mépris et l’irrespect des autorités établies à l’égard des citoyens et citoyennes du pays.

INOHA, organisme de promotion et de défense des droits fondamentaux de la personne appelle les dirigeants a faire preuve de responsabilité il exhorte les autorités a mettre en œuvre des mesure de sécurité nécessaire pouvant freiner ces actes inhumains qui détruisent la société
haïtienne et profite de cette occasion pour lancer un vibrant appel aux forces vivres de la nation pour se mettre ensemble afin de lutter contre cette situation calamiteuse que traverse Haïti aujourd’hui, en vue de trouver une alternative à la crise persistante.

GAMANUEL BRUTUS - RESPONSABLE COMMUNICATION

JEAN DANIEL LAURORE - DIRECTEUR EXÉCUTIF