LES NOUVELLES

25 Mars 2021

La Fondation Lorquet salue le départ d’Anselme BENOIT, le dernier rescapé du massacre du 27 mars 1969 à Cazale

deuil.jpg

Port-au-Prince, le 25 Mars 2021

La Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA), a appris avec tristesse, le décès dans la nuit du dimanche 21 au lundi 22 mars 2021 d’Anselme BENOIT, le dernier rescapé du massacre du 27 mars 1969 à Cazale.  

 

Cette brusque disparition est une peine profonde pour le peuple haïtien et la population de Cazale en particulier qui avait tant d’admiration et d’amour pour ce patriote qui, sous Duvalier,  protestait contre un lot de crimes (vol, viol, pillage, incendies, bastonnades) dont étaient victimes les habitants de cette section communale et qui a survécu au grand Massacre de Cazale, par son héroïsme. Il s’agit d’une grande perte pour la nation haïtienne.

 

Anselme BENOIT est né le 5 septembre 1934 à Cazale.  Au moment où les sbires de Duvalier faisaient creuser le trou dans lequel il devait être enterré vivant, il constata que le trou n’était pas assez profond pour le contenir. Il demanda alors aux militaires de le laisser creuser davantage pour empêcher que son corps ne dégage une odeur nauséabonde et nuire aux habitants de la zone. Comme par miracle, sur ses paroles, le chef de ses bourreaux, pris d’admiration pour son courage, a décidé de lui laisser la vie sauve. 

 

En cette douloureuse circonstance, la Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti, exprime ses profonds regrets et ses mots de sympathies à toute la Communauté de Cazale, et leur dit : Courage, car Anselme a été un bel exemple.  La FOLONHA présente ses sincères condoléances aux parents, plus particulièrement à ses 8 enfants, aux proches et amis d’Anselme BENOIT, éplorés par ce départ.

 

Les services funéraires auront lieu dans la matinée du Samedi 27 mars 2021 à Cazale, jour qui coïncide avec la commémoration des 52 ans du massacre de Cazale, date fatidique du 27 mars 1969, où des sbires du régime duvaliériste avaient assassiné plus d’une dizaine de Cazalais.

 

Créée le 12  avril 2010 après le séisme du 12 janvier 2010, la Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA), a pour mission d’apporter sa contribution à des projets médicaux, éducatifs et sociaux, visant à lutter contre l’exclusion et l’isolement en favorisant la création du maintien d’un lien social dans les communautés dans lesquelles elle intervient. La  Fondation s’est fixée quatre (4) domaines d’intervention : Éducation, Santé, Social et Coopération internationale.

FOLONHA