LES NOUVELLES

30 Août 2021

Camp d’été 2021 : Une centaine d’adolescents et jeunes de Cabaret et de Cazale formés

240907628_596741618400944_9192893575248141187_n.jpg

Port-au-Prince, Le 30 Août 2021

 

La Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA), s’est associée au Centre Communautaire et Culturel de Cazale (4 C), et au Groupe d’Action pour le développement de Cazale (GAD Cazale), pour la réalisation du camp d’été annuel pour l’année 2021.  Cette activité s’est tenue du samedi 21 au samedi 28 août 2021,  au Centre Épiscopale Kiskeya de  Montrouis sur le thème : «L’Éducation, notre boussole».

Ce camp d’été d’une semaine, a permis à une centaine d’enfants et d’adolescents issus de Cabaret et Cazale de se former en Macramé, Artisanat, Art dramatique, Anglais, Hygiène, Éducation sexuelle, Étiquette, Développement et Service Communautaire, Secourisme et Fabrication de savon liquide, avec la participation de professionnels d’horizons divers, notamment l'ancien ministre de l'Agriculture, Pierre Guiteau LAURORE, le Dr Widley MARIUS, Yvener SANON, Alix ORELIEN, André Jean ESTIMPHILE, Joël LORQUET et une délégation de secouristes de la Croix Rouge haïtienne. Les bénéficiaires ont également reçu des formations sur des thèmes liés au Savoir vivre, à l’Apprentissage sur la foi et à la Dévotion quotidienne.

Selon les organisateurs, ce camp d’été avait pour but de contribuer à l'éducation et à l’épanouissement des adolescents et jeunes afin de changer leurs mentalités vers une bonne directive  face à la délinquance juvénile.  Malgré les difficultés rencontrées ces temps-ci, Madame Soledad DESRUISSEAUX, fondatrice de du Centre Communautaire et Culturel de Cazale (4 C),  est entièrement satisfaite et s’est dite engagée pour qu'à l'avenir cette initiative puisse s'étendre à travers tout le pays. Elle a aussi remercié le représentant de GAD Cazale, Monsieur Mito DESRUISSEAUX pour son dévouement et son dynamisme à la réalisation de cette activité instructive et éducative.

Pour le président de la Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti, Monsieur Amos CINCIR,  il se dit  fier que l’institution qu’il dirige soutient les aspirations des jeunes Haïtiens,  notamment à un moment où la jeunesse haïtienne est en quête de modèles et de repères,  et que nombreux jeunes qualifiés et compétents fuient le pays pour se rendre à l’étranger. « Nous ne ménageons pas nos efforts envers la jeunesse haïtienne, afin de contribuer à son épanouissement. »

Quant à Monsieur Joël LORQUET, membre-Fondateur-Conseiller de la FOLONHA en a profité pour saluer la collaboration des partenaires qui ont déjà apporté leur précieuse contribution pour faire de  cette activité une réussite en dépit du fait qu’elle requiert une planification soigneuse et adaptée, avec des compétences diversifiées. 

Créée le 12 avril 2010 après le séisme du 12 janvier 2010, la Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA), a pour mission d’apporter sa contribution à des projets médicaux, éducatifs et sociaux, visant à lutter contre l’exclusion et l’isolement en favorisant la création du maintien d’un lien social dans les communautés dans lesquelles elle intervient. La FOLONHA intervient dans quatre (4) domaines : Éducation, Santé, Social et Coopération internationale.

FOLONHA