LES NOUVELLES

11 Juin 2021

Avocats sans frontières Canada appelle l’État haïtien à garantir le droit à la vie et à la sécurité de la population

avocats sans matieres.png

Port-au-Prince, Le 11 Juin 2021

Avocats sans frontières Canada (ASFC) est vivement préoccupée par l’intensification des cas de graves violations des droits humains en Haïti, où plusieurs groupes criminels rivaux s’affrontent ouvertement dans la capitale. Ces affrontements armés entraînent depuis plus d’une semaine le déplacement de milliers de personnes et amplifient l’état d’urgence humanitaire dans le pays.
 

ASFC appelle l’État haïtien à garantir les droits à la vie et à la sécurité de ces personnes déplacées. Ces droits sont protégés par la Constitution haïtienne et les Conventions internationales ratifiées par Haïti, dont le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et la Convention américaine relative aux droits de l’Homme.

 

Conformément aux Principes directeurs de l’ONU relatifs au déplacement de personnes à l’intérieur de leur propre pays, l’État haïtien doit également garantir un niveau de vie suffisant ainsi que l’accès sécuritaire à des services de base aux personnes déplacées.
 

Entre janvier et mai 2021, le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), un des partenaires d’ASFC en Haïti, rapporte que plus de 80 personnes ont été tuées par balles et des dizaines d’autres portées disparues.


La lutte contre l’impunité doit être une priorité de l’État haïtien
 

Malgré les rapports produits par les organisations nationales et internationales de défense des droits humains, les auteurs des graves violations de droits humains commises en Haïti demeurent impunis.


ASFC invite le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire à conjuguer leurs efforts afin de poursuivre les personnes impliquées dans les attaques perpétrées dans le quartier de Martissant, mais également celles commises dans plusieurs autres quartiers de la capitale au cours des deux dernières années.


À la lumière des principes directeurs de l’ONU, ASFC rappelle l’obligation de l’État haïtien à prendre toutes les mesures nécessaires pour que les personnes déplacées puissent librement retourner dans leur lieu de résidence en toute sécurité, ou recevoir l’appui nécessaire en vue de leur réinstallation volontaire dans une autre partie du pays.

 

ASFC tient à exprimer sa solidarité à toutes les victimes, à leurs proches et renouvelle son engagement à soutenir les efforts de ses partenaires impliqués dans la promotion et la lutte pour le respect des droits humains en Haïti.
 

À propos

Avocats sans frontières Canada (ASFC) est active en Haïti depuis 2005 afin de renforcer l’accès à la justice des personnes en situation de vulnérabilité. Depuis 2017, l’organisation met en œuvre le programme Accès à la justice et lutte contre l’impunité en Haïti (AJULIH) d’une durée de cinq ans.

AVOCATS SANS FRONTIERES CANADA