LES NOUVELLES

25 Mai 2021

Le BOJNUAH en Haïti salue le 58e anniversaire de la Journée mondiale de l’Afrique

image (1).png

Port-au-Prince, Le 25 Mai 2021

À l’occasion de la Journée mondiale de l’Afrique, Messieurs Amos CINCIR et Jeeph SERGILLES, respectivement Représentant Spécial et Représentant Spécial Adjoint Chargés du Bureau de l'Organisation des Jeunes pour les Nations-Unies d’Afrique en Haïti (BOJNUAH), rappellent que ce mardi 25 mai 2021, marque le 58e anniversaire de la signature des Accords du 25 mai 1963 de l’Organisation de l'Unité Africaine (OUA), décrétant le 25 mai, «Journée mondiale de l'Afrique».

 

Cette journée, fériée pour tous les États membres de l'OUA, est aujourd'hui devenue une tradition fortement enracinée dans les pays africains et représente le symbole du combat de l'Afrique pour la libération, l'émancipation, le développement et le progrès économique. En effet, la célébration de la Journée de l’Afrique en 2021  est liée à l’adoption par l’Union africaine de l’axe « Arts, culture et patrimoine : Leviers pour construire l’Afrique que nous voulons ». Cette commémoration constitue une occasion pour souligner l’intérêt que porte la première République noire indépendante du monde à la culture qui fait partie intégrante de l’identité africaine.

Saluant cette journée, Amos CINCIR et Jeeph SERGILLES croient qu’Haïti, comme tous les autres pays à population noire de l'Amérique et de la Caraïbe, fait partie de la diaspora africaine même si la réalité géopolitique est bien différente de celles des 54 pays du continent africain. Quelle que soit la couleur de sa peau, l'Haïtien ressemblera toujours physiquement à un Africain du Nord ou de la partie subsaharienne. Considéré comme le berceau de l'humanité, l'Afrique est aujourd'hui un creuset de peuples, de langues, de religions et de traditions. Haïti, la lumière des autres Nations du monde, en disposant encore d'un héritage très fort et vivant de ce continent, et se doit de rendre hommage à ses racines ancestrales à chaque fois que cela se présente.

 

 Ainsi, le Bureau des Jeunes pour les Nations-Unies d’Afrique en Haïti, appelle les autorités haïtiennes à agir en conséquence pour définir les méthodes et les moyens à mettre en œuvre pour saisir les opportunités offertes par l'Afrique, tant sur le plan éducatif, économique, énergétique que sur le plan culturel. Il faut rappeler que la première édition de cette série de célébration en Haiti, s'est tenue en 2008, à l'initiative de Dominique DOMERÇANT en collaboration avec le groupe socioculturel Boulevard Liaison. La deuxième édition a été tenue au ministère de la Culture en 2011, cérémonie qui a été très appréciée par plus d'un, dont la ministre d'alors Marie Laurence Jocelyn LASSÈGUE, celle qui garde plus que des souvenirs d'enfance de ce continent mythique.

 

Le Bureau des de l’Organisation des Jeunes Nations-Unies d’Afrique en Haïti, représenté par des jeunes Haïtiens, a pour mission de cibler, notamment des actions liées au continent Africain et en Haïti, centré sur la jeunesse et le développement durable. Cette institution décentralisée dont le siège central est à Ouagadougou au Burkina Faso (Afrique de l’Ouest), vise à apporter la plus forte valeur ajoutée à sa vision du monde et que ses représentants puissent œuvrer quotidiennement pour frayer une passerelle entre le continent Africain et Haïti, à travers les jeunes.

 

UNITÉ DE COMMUNICATION - BOJNUAH