LES NOUVELLES

5 Octobre 2020

JOURNÉ MONDIALE DES ENSEIGNANTS

Port-au-Prince, le 5 Octobre 2020

  • Déclaration conjointe de

    Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO,

    Guy Ryder, Directeur général de l'Organisation internationale du Travail,

    Henrietta H. Fore, Directrice exécutive de l'UNICEF,

    et David Edwards, Secrétaire général de l'Internationale de l'éducation,

    à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants 2020

    « Enseignants : leaders en temps de crise et façonneurs d’avenir »

    Chaque année, la Journée mondiale des enseignants nous rappelle leur rôle

    déterminant au service d'une éducation inclusive et de qualité pour tous.

    Elle revêt en 2020 une importance encore plus particulière en raison des difficultés

    auxquelles les enseignants ont dû faire face lors de la crise de la COVID-19. La

    pandémie a mis en évidence leur contribution essentielle en faveur de la continuité

    de l'apprentissage et de la santé mentale et du bien-être de leurs étudiants.

    À cause de la COVID-19, près de 1,6 milliard d'apprenants – soit plus de 90 % de

    l’ensemble de la population étudiante mondiale – ont été pénalisés par les fermetures

    d’écoles. La crise de la COVID-19 a également touché plus de 63 millions

    d'enseignants. Elle a révélé les faiblesses de nombreux systèmes éducatifs et

    exacerbé les inégalités, avec des conséquences désastreuses pour les populations

    les plus marginalisées.

    Pendant cette crise, les enseignants ont une fois de plus fait preuve de grandes

    qualités de leadership et d'innovation, veillant à la #ContinuitéPédagogique et à ne

    laisser aucun élève de côté. Partout dans le monde, ils ont travaillé individuellement

    et collectivement pour trouver des solutions et créer de nouveaux environnements

    d'apprentissage pour leurs élèves, afin d’assurer la poursuite de l'enseignement.

    Leurs conseils sur les plans de réouverture des établissements et le soutien qu'ils

    fournissent aux élèves dans le cadre du retour à l'école est tout aussi important.

    Nous devons désormais penser à l'après COVID-19 et renforcer la résilience de nos

    systèmes éducatifs, afin de répondre de manière rapide et efficace à ces crises et à

    d'autres du même ordre. Pour cela, il nous faut protéger le financement de l'éducation,

  • DG/ME/ID/2020/41 – page 2

    investir dans une formation initiale de qualité pour les enseignants et poursuivre la

    formation professionnelle du personnel enseignant déjà en place.

    Sans mesures d'urgences et sans augmentation des investissements, la crise de

    l'apprentissage pourrait se transformer en déroute. Déjà, avant la COVID-19, plus de

    la moitié des enfants âgés de dix ans vivant dans les pays à revenu faible ou

    intermédiaire n'étaient pas capables de comprendre un récit simple à l'écrit.

    Si nous voulons renforcer leur résilience en temps de crise, tous les enseignants

    doivent recevoir les compétences numériques et pédagogiques nécessaires pour

    enseigner à distance, en ligne et à l'aide d'approches d'apprentissage mixte ou

    hybride, quel que soit l'environnement technologique dont ils disposent. Les

    gouvernements doivent garantir des infrastructures et une connectivité numériques

    partout sur leur territoire, y compris dans les régions rurales et isolées.

    Dans le contexte de la COVID-19, la responsabilité des gouvernements, des

    partenaires sociaux et d'autres acteurs clés à l'égard des enseignants est encore

    plus grande. Nous appelons les gouvernements à protéger la sécurité, la santé et le

    bien-être des enseignants, à préserver leurs emplois, à continuer d’améliorer leurs

    conditions de travail et à les impliquer, ainsi que les organisations qui les

    représentent, dans l'approche éducative adoptée pour répondre à la pandémie et

    s'en relever.

    Aujourd'hui, nous célébrons collectivement les enseignants, qui font preuve d'un

    engagement sans relâche envers leurs étudiants et contribuent à la réalisation, d'ici

    à 2030, des cibles de l'objectif 4 de développement durable. Nous rendons hommage

    aux éducateurs dont la contribution a été et continue d'être déterminante pour

    répondre à la COVID-19 et s'en relever.

    Le moment est venu de reconnaître le rôle des enseignants, qui veillent à ce qu'une

    génération d'élèves puisse réaliser pleinement son potentiel, ainsi que l'importance

    de l'éducation dans la relance, la croissance économique et la cohésion sociale à

    court-terme, pendant et après la crise de la COVID-19.

    Le moment est venu de réinventer l'éducation et de concrétiser la vision qui est la

    nôtre d'une égalité d'accès à un enseignement de qualité pour chaque enfant et

    chaque adolescent.

     DECLARATION CONJOINTE UNESCO, OIT, UNICEF ET                   INTERNATIONALE DE L'ÉDUCATION

Follow us

  • YouTube - White Circle
  • Instagram - White Circle

©2018 by www.superstarhaiti.com. Proudly created with Wix.com