LES NOUVELLES

5 JUIN 2020

DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE LA FORET ET DE LA VIE SYLVESTRE

Port-au-Prince, le 5 juin 2020 : A l’occasion de la Journée Internationale de l’Environnement, la Société Audubon Haïti (SAH) et Haïti National Trust proposent de publier « La Déclaration Universelle des Droits de la Forêt », dont l’objectif est de partager avec le monde entier un manifeste pour la protection de la forêt, dans son intégralité et dans son universalité. Un document présenté ici à la presse haïtienne qui a pour vocation d’être également partagé de façon formelle avec les instances nationales et internationales concernées par l’environnement.

Pourquoi une telle déclaration ? « Ce sont souvent le mépris ou la simple méconnaissance de ces droits naturels qui provoquent de graves atteintes à l’équilibre biologique des écosystèmes forestiers indispensables à la vie et conduisent l'homme à commettre des crimes envers la forêt et la vie sylvestre qu’elle abrite » explique Philippe Olivier, membre de la SAH et rédacteur de cette déclaration. La Déclaration universelle des droits de la forêt et de la vie sylvestre s’inscrit dans un contexte international comme l’indique l’article premier : « Toutes les forêts étant des écosystèmes biologiques spécifiques ont des droits égaux d’existence, de respect et de protection dans le cadre des équilibres biologiques mondiaux. » Cette déclaration universelle nous incite à prendre pleinement conscience de l’importance fondamentale des forêts dans un pays comme Haïti où elle de plus en plus menacée par une population dont la croissance est très forte. Selon les recherches effectuées par la Société Audubon Haïti et Haiti National Trust, les forêts primaires sont aujourd’hui réduites à environ 0.32 % du territoire national. Haïti, « hot spot » mondial, se distingue parmi les pays de l’hémisphère occidental par la dégradation et la perte de sa riche biodiversité, en raison de la surexploitation continuelle des aires boisées pour le bois de chauffe et de construction et les espaces agricoles et de pâtures. Cela se fait en violation flagrante de la législation. A l’occasion de la Journée Internationale de l’Environnement 2020, les deux institutions partenaires de conservation, préoccupées par la sauvegarde du patrimoine naturel haïtien, publient cette déclaration pour nous rappeler combien nous dépendons de nos forêts et combien elles méritent d’être maintenues, respectées, gérées et protégées. « Le problème, on le voit bien, est celui de la prise de conscience individuelle et collective de l’urgence absolue de préserver l’environnement dans lequel nous vivons et grâce auquel nous vivons. Car la culture est ce qui définit l’espèce humaine et l’environnement est ce qui définit en grande partie la culture. Or, il s’avère que Homo Sapiens est de moins en moins « Sapiens » et de plus en plus « Delirus » ou « Furiosus » c’est-à-dire inconscient, imprudent et fou ! » explique Philippe Bayard Président de la SAH et fervent défenseur de la forêt. La prochaine étape pour cette Déclaration, c'est d’être partagée par le plus grand nombre possible d’institutions nationales, internationales, et inviter tous les pays et les habitants de la terre à l’adopter largement et surtout à la respecter.

Follow us

  • YouTube - White Circle
  • Instagram - White Circle

©2018 by www.superstarhaiti.com. Proudly created with Wix.com