Follow us

  • YouTube - White Circle
  • Instagram - White Circle

©2018 by www.superstarhaiti.com. Proudly created with Wix.com

LES NOUVELLES

28 Mars 2019

OIM: Cérémonie d'inauguration de la base réhabilitée de Morne Casse

Port-au-Prince, Le 28 Mars 2019

Dans le but d’accompagner et de renforcer les initiatives du Gouvernement haïtien à la frontière, mercredi le 27 mars 2019, l'Agence des Nations Unies pour les Migrations (OIM) en coordination avec ses partenaires des Nations Unies et la Police Nationale d'Haïti (PNH) ont eu le plaisir d’organiser une cérémonie d’inauguration officielle de la base de Morne Casse. Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement de la police frontalière (POLIFRONT) dans le Département du Nord Est d’Haiti, financé par Affaires Mondiales Canada et l’Ambassade des Etats-Unis en Haiti.

 

« Cette structure, reconvertie après le départ des troupes de la MINUSTAH en 2017 grâce au soutien des ambassades américaines et canadiennes, a permis depuis janvier 2018 aux officiers de la POLIFRONT d’œuvrer dans les meilleures conditions à remplir leur mission » a dit Madame La Lime, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies (RSSG).

 

Cette action s’inscrit dans la stratégie de l’OIM d’appuyer l’État haïtien à renforcer ses capacités sur la frontière, en coordination avec ses partenaires. Lors de cette rencontre à Morne Casse, le Directeur Général de la PNH a été accompagné par le Directeur de la POLIFRONT, la Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies en Haiti, le Commissaire de Police de la MINUJUSTH, le chef de Mission de l’OIM, l’Ambassadeur des Etats-Unis, le Chef de la Coopération de l‘Ambassade du Canada et une Représentante du Bureau de coordination des affaires humanitaires en Haiti. Pour les États-Unis, L’Ambassadeur Michele J. Sison souligne :

 

« Les États-Unis collaborent étroitement avec Haïti pour lutter contre la criminalité transnationale.  Depuis son premier déploiement en janvier 2018, le POLIFRONT a renforcé les efforts d’Haïti pour lutter contre la traite des êtres humains, saisir la contrebande et réduire d’autres formes de trafic illicite. »

 

 

Monsieur Carlos Rojas-Arbulu, Chef de la Coopération Canadienne en Haïti a ajouté « Grace à ce projet, des passeurs ont été arrêtés, des mineurs ont été référés au CRF de Ouanaminthe et plusieurs millions de dollars US en contrebande ont été saisis à la frontière.  Il est essentiel d'appuyer les officiers de la Polifront et de continuer à renforcer leurs capacités pour qu'ils puissent aider les migrants les plus vulnérables à la frontière. Le Canada est fier d'appuyer cette initiative et félicite tous les intervenants qui ont contribué à rendre la frontière un endroit sécuritaire pour tous ».

 

La dimension transfrontalière de la migration impose de mettre en place une réponse intégrée au niveau national, binational et international. Chaque semaine, ce sont plus de 100,000 haïtiens frontaliers qui se rendent en République Dominicaine de façon irrégulière pour des activités de petit commerce. Chaque mois, ce sont plus de 10,000 haïtiens qui sont déportés ou refoulés de la République Dominicaine, dont plusieurs milliers sont en situation de vulnérabilité. Par ailleurs, d’après l’Etat haïtien, le pays perd entre 200 et 400 millions de dollars par an sur la frontière en contrebande. L'inauguration de la base réhabilitée de Morne Casse représente donc l'approche de l'OIM en matière de gestion intégrée des frontières, qui passe par le renforcement de la sécurité tout en garantissant la dignité des migrants.

 

Au cours de la cérémonie, le Chef de mission de l'OIM en Haïti, Giuseppe Loprete, a souligné l'importance de cet événement. "La Polifront a été créée grâce aux efforts conjoints de la MINUSTAH puis de la MINUJUSTH et de l'OIM. Lorsque la base a été donnée à la police, les gouvernements américain et canadien se sont joints à nous pour la réhabiliter. Aujourd'hui, Morne Casse accueille plus de 100 officiers Polifront qui sont déployés quotidiennement à la frontière nord-est pour des activités de lutte contre la traite et la contrebande, avec d'excellents résultats à ce jour ", a-t-il déclaré. "L'OIM continuera à soutenir le gouvernement haïtien dans tous ses efforts pour promouvoir la migration régulière et protéger les migrants les plus vulnérables. Il a ajouté.

 

Comme l’a souligné la RSSG, Madame Helen La Lime, « Il est important d’accélérer le déploiement des femmes et des hommes de la POLIFRONT dans les zones proches des autres postes frontaliers importants du pays – Anse-à-Pitres, Belladère, et Malpasse, car le travail de cette unité de la PNH est essentiel à l’essor d’Haiti et au développement de son économie. »

OIM - HAITI