LES NOUVELLES

2 Octobre 2019

La vie reprend son cours petit à petit à Port-au-Prince après deux semaines de "Peyi lock"

Port-au-Prince, Le 2 Octobre 2019

 

Le pays tente de se reveiller après des semaines de "peyi lock" occasionnées par la râreté de carburant au début du mois de Septembre. Les premiers mouvements de protestations ont commencé le 2 Septembre 2019 à plusieurs endroits de la capitale. La tension s'était à peu calmée par la distribution (mal organisée) de carburant à plusieurs stations.

La situation du pays s'est détériorée dans la semaine du 16 Septembre par un mouvement de masse protestant le départ du Président Jovenel Moise ajoutant à cela la demande du procès Petro Caribe.

Ces mouvements de protestions ont duré deux semaines entières. La ville de Port-au-Prince et ses environs ( Léôgane, Carrefour, Delmas, Pétion-Ville, Route de l'aéoport...) étaient à feu, à sang et à cendres. La colère de la population s'est dégénérée suite aux essais de ratification du Premier Ministre nommé Fritz William Michel dont le nom est mêlé dans une affaire de vente de "Cabrits" à l'État haïtien.

L'effectif des victimes à ces mouvements de protestions ne restent pas justifiées, cependant, il est prouvé qu'il y a eu de nombreux blessés et morts par balle. En ce qui concerne des magasins, beaucoup ont été pillé. Port-au-Prince et ses environs ne sont pas les seuls qui ont été touché par ces vagues de protestations, Gonaïves et Cap-Haïtien sont les deux autres villes d'où les mannifestions ont choqué.

A cette première semaine du mois d'Octobre, malgré les tensions qui règnent encore dans le pays, Port-au-Prince tente de reprendre son train de vie. Des Entreprises ont recommencé à fonctionner, des commerçant reprennent les rues et le transport en commun s'agite petit à petit, il n'y a cependant une grande majorité d'écoles qui gardent encore leurs portes fermées.

Beaucoup de citoyens espèrent voir leurs activités reprendre normalement. Reste à savoir si ce n'est qu'une pause, ou si ces mouvements sont en train d'avorter, comme d'habitude, depuis 2018, sans atteindre leurs buts fixés ; Départ du Président Jovenel Moise et réalisation du Procès Caribe.

TSS NEWS

Follow us

  • YouTube - White Circle
  • Instagram - White Circle

©2018 by www.superstarhaiti.com. Proudly created with Wix.com