Follow us

  • YouTube - White Circle
  • Instagram - White Circle

©2018 by www.superstarhaiti.com. Proudly created with Wix.com

LES NOUVELLES

22 Mars 2019

Bureau des Droits Humains en Haïti (BDHH): Concours de Plaidoirie sur les Droits Humains 2018-2019 - Phase finale

Port-au-Prince, Le 22 Mars 2019

La phase finale de la quatrième édition du Concours de plaidoirie sur les droits humains 2018-2019 est organisée par le Bureau des Droits Humains en Haïti (BDHH) - Biwo dwa moun le vendredi 22 Mars 2019 à 14H à la Cour de Cassation de la République.

 

28 étudiants finissant-e-s en Droit issus de différentes universités du pays (Port-au-Prince, Cap, Les Cayes, Gonaïves, Hinche) ont été présélectionné-e-s en décembre 2018 par le BDHH sur la base de leur contribution écrite sur le thème "La poursuite des faits de corruption’’.

 

Les 28 candidat-e-s se sont préalablement affronté-e-s durant trois séries de joutes oratoires préliminaires réalisées dans les locaux du BDHH au cours des mois de janvier et février 2019. Ces joutes éliminatoires portaient sur des thèmes aussi divers que le droit de grève des personnels médicaux, la guerre juste, la gestation pour autrui, l'expulsion des personnes sans titre, la justice privée, les zones franches, la restauration de l’armée Haïtienne, l’abaissement de la majorité sexuelle, la dénonciation publique des faits de harcèlement, l’indemnisation individuelle des victimes du choléra, le devoir d’ingérence ou encore la médiation pénale.

 

Dans l’après-midi du 8 mars 2019, les quarts de finale se sont tenus en public, à la FOKAL, autour des thèmes : l’adoption plénière, les frontières, la divulgation de documents confidentiels et la pénalisation de la prostitution. 4 étudiant-e-s répondant aux noms de JEAN-BAPTISTE Nem (FDESG/Cap Haïtien), SYVRAIN Jerry (FDSE), MICHEL Sondernyse (EDSEC) et GREGOIRE Esther (FDSE) se sont qualifié-e-s pour participer à cette ultime étape qui donnera lieu à deux joutes de demi-finale, et une joute de finale. Les trois thèmes retenus qui opposeront à chaque fois un "pour" et un "contre" sont :

 

 La constitution de partie civile dans les procès de lutte contre la corruption

 

 Le Conseil supérieur du Pouvoir Judiciaire

 

 Le recours à la violence dans les luttes sociales

 

Le Bureau des Droits Humains en Haïti est une organisation haïtienne indépendante fondée par des professionnel-le-s du droit dans la perspective de tracer d’union entre la société civile, entre le droit et les droits humains. Depuis 4 ans, le Concours rassemble la jeune génération autour de combats de mots en faveur des droits humains. Il devient un moment incontournable de la vie étudiante nationale en permettant à la fois à ces jeunes de se découvrir, de réaliser de nombreuses recherches, de découvrir l’art oratoire en prenant la parole devant un public. Il permet également au BDHH de repérer des jeunes et de les accompagner pour faire leur premier pas dans la profession d’avocat.

 

Ce concours est réalisé par le BDHH grâce au support de l’ambassade de Suisse en Haïti, de l’ambassade de France en Haïti, de l’Agence universitaire de la Francophonie, de ONUFEMMES, de FOKAL et de l’Institut Français en Haïti.

 

Pauline LECARPENTIER - Secrétaire Générale du BDHH